L’Institut National des Conditions de Vie au Travail (INCVT) œuvre, entre autres missions fixées par sa convention constitutive, au renforcement de la prévention des risques professionnels dans les entreprises et à l’amélioration de la connaissance des causes des accidents du travail et des maladies professionnelles.

En exécution des mesures programmées à cet effet au titre des trois années à venir, un guide d’évaluation des risques professionnels et un guide d’analyse d’accidents du travail ont été élaborés dans le cadre de la première phase d’une étude commanditée par l’INCVT.

 Dans une deuxième phase du projet, 10 référents seront sélectionnés et bénéficieront d’une capacitation au titre de l’année 2022. Ces référents auront pour mission d’accompagner cent (100) entreprises dans leurs efforts pour l’amélioration des conditions de travail. Aussi bien les référents que les entreprises seront sélectionnés via une plateforme numérique, selon deux procédures distinctes dédiées à cet effet.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration de l’INCVT réuni le 28 décembre 2021 avait entériné la décision d’organiser une réunion consultative au sujet de la mesure relative à l’élaboration de guides sur les risques dits prioritaires, notamment les risques chimiques, les risques liés à la coactivité et la sous-traitance, les risques liés aux incendies et aux explosions, les risques liés au transport des personnels et les risques liés à l’organisation du travail. Cette rencontre permettra, auprès des acteurs et des professionnels, d’approcher leurs priorités et de déterminer les bonnes pratiques pour la prévention de ces risques. Il sera envisagé à terme la possibilité de lancer une étude en vue d’élaborer un certain nombre de guides.